Je ne suis pas Michel Sardou
site de parodies de chansons avec en projet un album de ces parodies

Contacter le webmaster auteur du site


Sardou et Sarkozy Une chanson d'avant la présidentielle dont vous savez le résultat !
Qui ne figure pas dans l'album mythique de TERNOISE

Si Sarkozy n’était pas là
Nous serions tous en Chiraquie
A revoter comme des oies
A l’appeler Démocratie

Bien sûr le quinquennat raté
N’a pas grandi notre pantin
Mais la gauche s’est tell’ment flinguée
Qu’un remake n’est pas incertain

Un gars venu de Hongrie
Dit « moi j’ai la gueule de l’emploi »
Il montre au vieux la sortie
Fort du soutien des médias

Sûr que le quinquennat raté
Il en fut le numéro un
Mais la vérité maquillée
Ça donne « la rupture » à tous crins

Si Sarkozy n’était pas là
Nous serions tous en Chiraquie
A revoter comme des oies
A l’appeler Démocratie


Oeuvre originale : Les ricains (Michel Sardou / Guy Magenta)
Interprète originel : Michel Sardou

Auteur : PETIT TERNOISE



Etre un gauchiste

Dans un grand saut de colibri
Pour taquiner mon Sarkozy
J’ai imaginé dans remord
Qu’un matin je changeais de bord
Que je jurais aux journalistes
D’être gauchiste

Gauchiste des années soixante
L’aventure Mao me tente
J’apprends par cœur son programme
Et sans prompteur le proclame

Gauchiste des années soixante
A la réplique cinglante
Défilant sur le macadam
Prêt à poignarder les gendarmes

Etre un barbu les yeux hagards
Fixant rencard dans les hangars
Préparant l’artillerie
Pour abattre la démocratie

Endoctriné par un vieux
Croisé du côté de Jussieu
Un gars qu’y a pas fait son service
Et qui sait chanter du Elvis

Gauchiste ami des cubains
Prêt à plonger dans le grand bain
Vomissant sur la police
Sur la neutralité des suisses

Gauchiste comme José Bové
Capable d’arracher des navets
Faisant feu contre la République
Mais profitant de l’argent public

Un militant qui vous bassine
Refait le monde d’vant les usines
Après on s’retrouve tous au bar
Il suffit d’boire pour y croire

Gauchiste et calumet d’la paix
Fumant pétard pour me calmer
Certain que ça rend moins con
C’est comme ça qu’je claque mon pognon

Etre président d’association
Bourrer les urnes aux élections
Cracher contre tous les arrivistes
Mais tenir à la tête de liste

Endoctriné par un vieux
Croisé du côté de Jussieu
Au début j’lui disais papa
Des p’tits voyous l’appellent blabla

Gauchiste du côté ouvrier
Mais préférant me maquiller
Un baroudeur sans les bretelles
C’est comme un maçon sans truelle

Vouloir faire péter le système
A part peut-être ma chère sacem
Criez halte à la souffrance
Juste pour la rime avec France

Gauchiste gagnant des millions
Passant à la télévision
J’s’rai même prêt à poser tout nu
Pour dénoncer les parvenus

Gauchiste ami de Fabius
Fête de l’Huma on fait l’gugus
On répète les bons mots de Georges
Les riches on rêve qu’on les égorge

Gauchiste des années soixante
L’aventure Mao me tente
J’apprends par cœur son programme
Et sans prompteur le proclame

Gauchiste des années soixante
A la réplique cinglante
Défilant sur le macadam
Prêt à poignarder les gendarmes

Etre un barbu les yeux hagards
Fixant rencard dans les hangars
Préparant l’artillerie
Pour abattre la démocratie

Gauchiste ami des cubains
Prêt à plonger dans le grand bain
Vomissant sur la police
Sur la neutralité des suisses

Gauchiste comme José Bové
Capable d’arracher des navets
Faisant feu contre la République
Mais profitant de l’argent public

Etre président d’association
Bourrer les urnes aux élections
Cracher contre tous les arrivistes
Mais tenir à la tête de liste

Gauchiste et calumet d’la paix
Fumant pétard pour me calmer
Certain que ça rend moins con
C’est comme ça qu’je claque mon pognon

Gauchiste du côté ouvrier
Mais préférant me maquiller
Un baroudeur sans les bretelles
C’est comme un maçon sans truelle

Vouloir faire péter le système
A part peut-être ma chère sacem
Criez halte à la souffrance
Juste pour la rime avec France

Gauchiste des années soixante
A la réplique cinglante
Défilant sur le macadam
Prêt à poignarder les gendarmes

Parodie de chanson



Auteur : Jean-Luc PETIT (compte PETIT TERNOISE - 755603)


Œuvre originelle : Etre une femme
Paroles: Michel Sardou, Pierre Delanoë.
Musique: Jacques Revaux, Michel Sardou, Pierre Billon
2014... relance du site oavec ouverture des commentaires après sommeil durant 7 ans !

Votre commentaire musical...

-- du 02 avril 2014 à 11 : 16
par agnès : ça me fait penser à quelqu'un ce "Gauchiste du côté ouvrier mais préférant me maquiller"

liens
- Qui imite MICHEL SARDOU en France ? Je connais Paul Glaeser
- Liste de quelques chansons de MICHEL SARDOU